Inspiration et yoga breaks

Pratiquer

Comment bien respirer au yoga: on vous dit tout!

Publié le : 22 April 2020
yoag-comment-bien-respirer-au-yoga

Saviez-vous que lors de votre cours de yoga, le mot le plus prononcé est “respirez” (selon nos calculs savants, bien plus d’une centaine de fois en une heure)?

Oui bien sûr, vous le saviez. Facile à dire…

La respiration, c’est l’aspect de la pratique la plus complexe: on doit l’approcher avec intention, et cela demande du travail et de la concentration. Mais les bénéfices qu’on tire d’une respiration saine sont réels. On harmonise le flux énergétique dans les organes, on lutte contre le stress en activant le système para sympathique, et on dort mieux!

Alors, comment bien respirer au yoga? Après avoir lu ce qui suit, vous serez très vite une pro.

 

 

Un petit rappel pour bien respirer au yoga: le prana

Selon l’Ayurveda, la force vitale circule dans le corps via le système subtil de la respiration. Il ne s’agit pas de la respiration comme mécanisme d’apport d’oxygène, mais de l’énergie qui nous anime grâce à une respiration profonde et maîtrisée.

Ce que nous dit la médecine occidentale, c’est que le premier rôle de l’oxygène est de donner de l’énergie à l’organisme. Dans nos cellules, de petits organites -les mitochondries- sont de véritables centrales énergétiques: avec l’oxygène, elles transforment les nutriments issus de la digestion en énergie directement utilisable par la cellule. Plus on apporte d’oxygène, plus la conversion en unités d’énergie est importante.

Pour la petite histoire, les Sadhus (yogis accomplis) vous diront qu’ils peuvent contrôler leur niveaux d’énergie simplement: il suffit de bien respirer via le pranayama! La légende dit qu’ils en tirent tout ce dont ils ont besoin. Voilà pourquoi ils dorment et mangent aussi peu!

Bien respirer, c’est donc important pour reconstituer ses réserves d’énergie, mais aussi pour tout ce qui se passe dans la tête: le cerveau consomme 20% de la consommation d’oxygène totale, au repos.

 

 

Comment bien respirer au yoga?

Est ce que vos épaules bougent à l’inspiration? Une respiration localisée en haut de la poitrine indique peu de travail des poumons: peu d’air -donc d’oxygène- entre dans les poumons.

Une respiration longue et profonde se passe en 3D, car il existe un lien étroit en cage thoracique, cavité abdominale et haut du dos. Le mouvement est à la fois:

vertical (le diaphragme monte et descend)
latéral (expansion des côtes)
dorsal (expansion des muscles du dos)

 

Voici donc à quoi ça ressemble de bien développer sa respiration:

INSIPRATION

l’air rentre, le diaphragme presse sur la cavité abdominale et le ventre se “gonfle”, ce qui provoque l’expansion de la cage thoracique (poitrine, arrière des côtes et même le dos, qui va “se gonfler” par expansion de l’arrière des poumons)

PAUSE

l’air pénètre jusqu’aux alvéoles pulmonaires dont les parois sont tapissées de capillaires sanguins. Là, l’oxygène passe dans le sang qui irrigue toutes les cellules du corps.

EXPIRATION

l’air ressort, le diaphragme remonte et la cage thoracique se rétracte, la cavité abdominale reprend un taille normale, le ventre se rentre légèrement

Et maintenant, au boulot!

La respiration du yogi qui pratique ses asanas, c’est principalement l’Ujjai: on inspire parle nez, et lors de l’expiration on pratique une légère constriction de la gorge en gardant la bouche fermée. Pourquoi? L’air expire contient environ 16% d’oxygène: 0 pertes!

Une routine quotidienne de respiration pranayama (5 minutes suffisent) peut faire des miracles sur votre pratique et votre forme physique et mentale. Pas besoin d’exercices savants!

Asseyez-vous, le dos bien droit et entraînez vous à respirer sur un compte de 3 (inspiration) ; 4 (pause) et 3 (expiration) en vous concentrant sur les mouvements 3D de votre corps.

Il s’agit d’un moyen redoutable de travailler la mémoire corporelle pour faire de sa respiration saine une seconde nature. Mais surtout, vous allez accroître votre capacité pulmonaire et booster votre bien-être.

 

 

Le secret pour bien respirer au yoga, c’est d’abord de comprendre comment elle se passe, puis de la pratiquer régulièrement.

Et n’oubliez pas: la vie d’un yogi se compte en nombre de souffles, pas en années 😉

 

Envie de lire un autre post? Pourquoi pas découvrir comment améliorer sa pratique de yoga?

À vivre prochainement

yoag-pause-home-sanctuary
Du 22 June 2020 au 22 June 2020 on-line (zoom)

Pause well-being “home sanctuary”

Pause
yoag-collection-booster-immunite
Du 19 November 2020 au 22 November 2020 Sud-Ouest de la France

Booster son immunité: yoga & autumn magic

Collection

Instagram